Radios FM en Gironde WIT  FM 

 

WIT FM
 

Voir aussi :    http://f5nsl33.free.fr/wit   (Radio Caroline sur WIT FM, avec photos)
ainsi que le site de WIT FM, www.witfm.com
 
 

JO 21/08/2014 : La SARL Blanc Bleu Communication est remplacée par la SAS WIT FM
 

Décisions du CSA:
Date de publication sur le site : 19 novembre 2009
Assemblée plénière du 13 octobre 2009  radio

Witt FM (plusieurs fréquences en Gironde) a été autorisée à arrêter son suivi rédactionnel de líéquipe de football des Girondins de
Bordeaux, la radio Gold FM, autorisée dans ces zones en juillet dernier, se définissant comme la radio officielle de líéquipe.
 
 
 


Selon le journal Sud-Ouest du 1er avril 2006 (sic!)
Bertrand de Villiers (frère du député Vendéen), patron du groupe Bleu Blanc communication, a signé le bail des nouveaux bureaux de Wit FM, batiment 51, les Terres Neuves à Bègles. A l'occasion du déménagement, la station sera equipée en tout numérique. Wit FM, qui emploie une vingtaine de personnes occupera la presque totalité d'un étage du batiment. L'installation est prévue durant l'été 2006 ou au plus tartd à la rentrée.
Wif FM est filiale à 100% de Sud Radio, elle-même devenue propriété de Sud Porter dont l'actionnaire majoritaire est le groupe indépendant de radio Start, né de Radio Alouette (Vendée) et qui détient aussi Scoop à Lyon.  Start est également propriétaire de Black-Box (à Bordeaux).
 
 

Décisions du CSA
Cession des stations Sud Radio et Wit FM à la société Sudporters
Assemblée plénière du 11 octobre 2005

Réuni en assemblée plénière le 11 octobre 2005, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a décidé d'agréer la cession des stations Sud Radio (50 fréquences en Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon et Aquitaine) et Wit FM (5 fréquences, notamment à Bordeaux et à Périgueux), détenues jusqu'à présent par les sociétés Sud Communication (groupe Pierre Fabre) et Bayard d'Antin (RTL Group).
La cession intervient au profit de la SAS Sudporters, contrôlée par le groupe Start. Au sein du capital de Sudporters figurent également d'autres opérateurs indépendants (Alouette et Scoop) ainsi que la société FEDERI.

L'agrément du Conseil est subordonné au respect de plusieurs engagements pris par les représentants de Sudporters et qui feront l'objet d'avenants aux conventions de Sud Radio et Wit FM. En particulier, le Conseil s'est assuré que le format de chacune des deux radios concernées par cette opération serait maintenu et que les programmes continueraient à être réalisés localement par des équipes dédiées.
S'agissant de Sud Radio, le Conseil a demandé au cessionnaire de diffuser un programme généraliste à vocation régionale, composé d'informations et de magazines produits par la rédaction de Sud Radio, d'émissions de divertissements en continuant à apporter une attention particulière à la couverture de l'actualité propre au rugby.
Concernant Wit FM, le Conseil a demandé que le format "musique et information" soit maintenu, avec une attention particulière apportée à la couverture de l'actualité sportive, notamment celle du club de football des Girondins de Bordeaux.
Enfin, le Conseil a pris acte de la décision des repreneurs de continuer de confier à la régie IP la commercialisation de l'espace publicitaire de Sud Radio et de Wit FM au delà de 2006, date à laquelle venait à échéance l'actuel contrat de régie.
 
 

Décisions du CSA
Quotas de chansons d'expression française : Wit FM (Bordeaux) mise en garde
Assemblée plénière du 4 octobre 2005
À la suite de l'examen des taux de diffusion de chansons d'expression française, des nouvelles productions et des nouveaux talents sur les antennes des radios au cours du mois d'août 2005, le Conseil a mis en garde Wit FM (Bordeaux - Gironde) qui, pour le deuxième mois consécutif, n'a pas respecté son obligation conventionnelle en matière de diffusion de chansons d'expression française (35,7 % de chansons d'expression française en août 2005 au lieu des 40 % requis).
 


 
  (2003)
  (2003) 
(2002)

La page de F5NSL Menu Documents 33 Menu Liste FM